Le Cabildo Insulaire présente la mise en marche d’AFRIMAC II

Le Cabildo Insulaire présente la mise en marche d’AFRIMAC II

Le projet d’échanges commerciaux, technologiques, entrepreneuriaux et innovants en matière de haute impact économique entre les îles Canaries et l’Afrique de l’Ouest, AFRIMAC II, a été présenté aujourd’hui par le président du Cabildo de Fuerteventura, Blas Acosta.

À l’événement étaient également présents le Conseiller Insulaire de Promotion Économique, Manuel Hernández, le directeur général des Relations Extérieures du Gouvernement des îles Canaries, Juan Francisco Trujillo, la conseillère technique de la Direction Générale d’Action Extérieur et de l’Internationalisation, Paula Hernández, les composantes d’AFRIMAC, le directeur Carlos David Gutiérrez et la technicienne Paula Sosa, ainsi que les responsables des projets et de la coopération internationale de la Fundación Canaria Radio ECCA, Gabriela Álvarez et Sara Rebollo.

Le président du Cabildo de Fuerteventura a souligné que « l’objectif de ce Groupe de Gouvernement à travers ce projet est la diversification de l’économie et une opportunité d’affaires pour les entreprises locaux, qui comptent totalement avec le Cabildo » et a remercié le travail réalisé par le directeur du projet AFRIMAC II, Carlos David Gutiérrez ; ainsi que le Vice-Ministère d’Action Extérieur du Gouvernement des îles Canaries et la Fundación Canaria Radio ECCA.

Pour le directeur général des Relations Extérieurs du Gouvernement des îles Canaries, Juan Francisco Trujillo, le projet AFRIMAC II, inscrit dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le Développement Durable, « est une continuité d’une initiative antérieure avec un important impact dans les différents secteurs où il a été développé, dont le succès est contrasté à travers les indicateurs des activités réalisés ». Il ajoute « Le Cabildo a su consolider un magnifique travail d’action extérieur et, par conséquent, depuis le Vice-Ministère, nous considérons nécessaire la coopération conjointe, en mettant en valeur le réseau de contacts extérieurs ».

Pour finir, la responsable des projets et de la coopération internationale de la Fundación Canaria Radio ECCA, Gabriela Álvarez, a communiqué que « Radio ECCA, l’institution d’éducation, collabore à ce projet en apportant l’ébauche, la formation, la sensibilisation et la communication, à travers le développement de l’échange commercial et la consolidation du travail des femmes ».

Uso de cookies

Las cookies nos permiten ofrecer nuestros servicios. Al utilizar nuestros servicios, aceptas el uso que hacemos de las cookies. Más información.

ACEPTAR
Aviso de cookies